Le bonheur j'achète ou pas ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 13:11

Sam Mai 29, 2010 11:09 am
Lug a écrit:
Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?
_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:18, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 13:12

Dim Mai 30, 2010 2:57 pm
Lylo a écrit:

Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?

le bonheur , pour quoi faire ?! pour une satisfaction égotique ... quête du bonheur me semble être vaine et sans consistance... se mettre en quête du bonheur c'est attendre quelque chose en retour et se mettre en quête pour recevoir en échange me semble être l'opposé de ce que il nous est donné de comprendre consciencieusement à savoir remercier vie pour tout ce qu'elle nous apporte comme possibilité de s'améliorer ...


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:18, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 13:14

Dim Mai 30, 2010 8:54 pm
Setanta a écrit:

Lug a écrit:
Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?


De mon avis, cela ne fait aucun doute. Certains y parviennent par le vice, mais ce n'est qu'un bonheur éphémère et illusoire. D'autres par l'exercice quotidien des vertus.

Les déprimés et les suicidés ne le sont qu'à cause d'un bonheur fugace qui s'est vite échappé et qu'ils croyaient pourtant éternel. L'ignorance n'apporte qu'un bonheur illusoire. La Connaissance, un bonheur éternel comme le dit d'ailleurs Grillot de Givry dans le Grand Oeuvre :

Introduction du Grand Oeuvre a écrit:
"...Et dans l’au-delà, doué alors de la plénitude de ta lucidité perceptive, tu verrais la phalange triomphale des Sapients, inondés d’une joie radieuse, éperdus de bonheur et d’allégresse, se délecter de la Pierre des Philosophes, s’en nourrir pour l’éternité et tu n’aurais aucune part à ce festin !"


"Joie et bonheur" qu'il ne faut pas confondre avec les basses émotions incontrôlées et dont le manque d'équilibre amène en bonnes proportions tristesse et malheur.
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 13:15

Lun Mai 31, 2010 9:46 am
Lug a écrit:

Donc mon Setanta, tu penses que la quête d’un certain bonheur vertueux est possible dans le cul-de-basse-fosse de l’involution dans lequel nous sommes...

La question que je me pose alors est : comment peut-il être heureux celui qui est entouré de tant de merdiers ?

Bonheur = état de grande satisfaction, de plénitude, de bien-être (définition lexicale)

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:18, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 13:19

Lun Mai 31, 2010 1:34 pm
Setanta a écrit:Rien de Bon et de Bien sur la terre comme le dit Hermès. Il est vrai qu'en me relisant cela laisse entendre que le bonheur est possible sur cette terre... Shaking2 :turtle:

De mon avis, la quète du bonheur se prépare sur cette terre, au sein du "merdier" comme tu le dis. Very Happy Celui qui s'applique à être vertueux par acquisition de connaissances, sait que le bonheur sur cette terre n'est pas possible ou très éphémère (illusoire). Donc à ta question :


Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?


Je répond oui pour la Conscience spirituelle qui veut parvenir à s'élever vers le Père. A condition que cela ne soit pas le seul et unique but très égoïste.

Pour ce qui est de la Conscience matérialiste qui recherche le bonheur sur terre, ce n'est peut être pas une quête noble, pour cause d'ignorance, mais qui me semble légitime, vu son niveau d'évolution.

J'espère avoir été un peu plus précis. Very Happy
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:09

Lun Mai 31, 2010 2:39 pm

Kanzi a écrit:
Lug a écrit:Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?


A considérer que le bonheur soit une conséquence des qualités d'une personne, je pense pour ma part que cela peut être une quête noble et légitime.
_________________
"Cessez d’être petit, le monde sera grand" Eliphas LEVI


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:18, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:11

Lun Mai 31, 2010 3:37 pm
Lug a écrit:Encore faudrait-il qu’il puisse y avoir un certain rapport avec les conséquences des qualités d’une personne, et la plénitude qu’une Conscience un tantinet vaniteuse pourrait en éprouver...

Ce qui en soi, diminuerait considérablement les qualités d’icelle. Wink
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:11

Dim Juin 06, 2010 10:02 am
Kanzi a écrit:
Il est absolument vrai que s'il y avait ne serait-ce qu'un tantinet de vanité dans la conscience cela diminuerait considérablement les qualités d'icelle.
Dans le livre de l'Ecclesiaste il est dit : « J’ai vu tout ce qui se fait sous le soleil ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. »

Dans le même sens, Saint Matthieu dit aussi : « Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et la rouille les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler. Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où les mites et la rouille ne dévorent pas, où les voleurs ne percent pas les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.

Si l'on conçoit le bonheur comme de la joie et la satisfaction de plaisirs, il n'y a rien de noble bien que cela puisse être une quête pour beaucoup d'entre nous. Et ce genre de quête est comme un récipient percé, il demande toujours à être rempli.
Pour ce qui est du bonheur, comme tout les mots, chacun en à sa conception c'est pourquoi j'évoque les qualités d'une personne.
Quand à la conscience me dis-je, le bonheur ne doit pas être une quête, mais elle peut le rencontrer dans sa recherche de vérité et d'élévation....
_________________
"Cessez d’être petit, le monde sera grand" Eliphas LEVI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:16

Lun Juin 21, 2010 3:56 pm
Hermaphrodite a écrit:

Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?


De mon point de vue le but de la vie n'est pas tant le bonheur que le Perfectionnement
_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action. et trop de MAÂT n'est plus MAÂT... LA LOI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:17

Lun Juin 21, 2010 4:23 pm
Kanzi a écrit:
De mon point de vue le but de la vie n'est pas tant le bonheur que le Perfectionnement


Sans que cela soit une recherche initiale, ne penses-tu pas que l'on pourrait et devrait également y trouver un certain état de plénitude sur ce chemin de perfectionnement ?
L'un ne doit pas nécessairement exclure l'autre me dis-je...
_________________
"Cessez d’être petit, le monde sera grand" Eliphas LEVI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:18

Dim Juil 04, 2010 6:41 pm
Hermaphrodite a écrit:
qui a parlé d'exclusion?

si sur ce chemin de probation l'on ressent du bonheur a être ainsi eprouvé afin de ce parfaire, ce serai fort louable et d'ailleurs souhaitable

ne penses tu pas ?

mais si la quête du bonheur deviens la raison principale d'une incarnation alors je pense que ce sera la porte ouverte à tous les vices

car pour certains la fin justfiera les moyens
_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action. et trop de MAÂT n'est plus MAÂT... LA LOI

avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:19

Dim Juil 04, 2010 9:48 pm
Patricia a écrit:
Lug a écrit:
Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?
.
a mon avis consideré que la quete du bonheur(etat de satisfaction, de plenitude) soit une quete noble et legitime pour ue conscience serait la preuve que cette conscience est encore fortement prisonniére de sens organiques et comme mes aines ont deja eut a le signalé c est la porte ouverte a tous les vices et a leurs effets.
la seule quete qui puisse amener a la plénituse(sentiment de contentement absolu) c est celle de la Vérité et de la Sagesse divine.une fois que l on se sera lancé dans cette quete,qu on aura tourné sonregard vers l interieur alors on aura un sentiment de joie et ceci fait parti des élements de la Parole.et puis pour la conscience que je suis j eprouve ce sentiment de joie tres souvent.  lol!


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:20, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:20

Ven Juil 09, 2010 3:20 pm
Hermaphrodite a écrit:
qui a parlé d'exclusion?

si sur ce chemin de probation l'on ressent du bonheur a être ainsi eprouvé afin de ce parfaire, ce serai fort louable et d'ailleurs souhaitable

ne penses tu pas ?

mais si la quête du bonheur deviens la raison principale d'une incarnation alors je pense que ce sera la porte ouverte à tous les vices

car pour certains la fin justfiera les moyens


Pour ma part et de là ou je suis, j'éprouve toujours du bonheur à comprendre.
Pour ce qui est des épreuves je n'y trouve pas encore du bonheur, mais une immense satisfaction car elles sont un moyen de réflexion (quand on les accepte) d'élargir sa propre conscience.....
_________________
"Cessez d’être petit, le monde sera grand" Eliphas LEVI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:21

Mer Oct 13, 2010 12:41 am
Hermaphrodite a écrit:chère soeur Kanzi

comment peux-tu ressentir de la satisfaction sans éprouver de bonheur à ressentir cette satisfaction? scratch

Pour ma part et de là ou je suis, j'éprouve toujours du bonheur à comprendre.
Pour ce qui est des épreuves je n'y trouve pas encore du bonheur, mais une immense satisfaction car elles sont un moyen de réflexion (quand on les accepte) d'élargir sa propre conscience.....

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action. et trop de MAÂT n'est plus MAÂT... LA LOI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:24

Mer Oct 13, 2010 7:55 am
Kanzi a écrit:
Hermaphrodite a écrit:
chère soeur Kanzi

comment peux-tu ressentir de la satisfaction sans éprouver de bonheur à ressentir cette satisfaction? scratch

Pour ma part et de là ou je suis, j'éprouve toujours du bonheur à comprendre.
Pour ce qui est des épreuves je n'y trouve pas encore du bonheur, mais une immense satisfaction car elles sont un moyen de réflexion (quand on les accepte) d'élargir sa propre conscience.....


Cher frère,

La satisfaction, comme je peux le concevoir, est un bonheur de courte durée.... et que je n'ai pas assez "d'entrainement", d'expérience, de connaissance, pour éprouver de manière durable cet état de plénitude que représente pour moi le bonheur.
_________________
"Cessez d’être petit, le monde sera grand" Eliphas LEVI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:25

Mer Oct 13, 2010 10:49 pm
Hermaphrodite a écrit:
le bonheur à des degrés
et le definir à son stade le plus ultime en niant son stade embryonnaire c'est nier le bonheur lui même il ya du bonheur dans la moindre satisfaction organique, émotionnelle, intéllectuelle, terrestre, astral mental...
le bonheur grandit en fonction de la conscience qui l'éprouve.

du moins me dis-je...
_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action. et trop de MAÂT n'est plus MAÂT... LA LOI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:26

Mer Oct 13, 2010 10:57 pm
Hermaphrodite a écrit:

Sur quel plan places-tu ce propos Mon Solasido ?
Est-ce que finalement cela reviendrait pas à dire... que tout finit mal ?
Enfin si ce n'est trop te demander mon Ami quelle définition accorderais-tu au mot "bonheur" ?

STP fais simple camarade j'ai parfois du mal à te suivre jusqu'au bout de ton propos...


et oui cher ainé tt finira mal et je pense que les clavicules de papience nous en touche un mot en disant

" le sage ne redoute pas le triomphe du mal car il sait qu'inéluctablement ça finira mal"

mais la question sera donc qu'es ce que ce mal ?
_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action. et trop de MAÂT n'est plus MAÂT... LA LOI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:28

Mer Oct 13, 2010 11:02 pm

frère Solasido

je vois manifestement que tu es un athlète de haut niveau de la mystique orientale

peux tu s'il te plaît m'en dire plus sur tes hexagrammes et de leurs calcules qui semblent être proches des 78 lames du père d'Hermaphrodite
_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action. et trop de MAÂT n'est plus MAÂT... LA LOI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:29

Mar Nov 09, 2010 4:54 pm
macFly a écrit:
je me demandais si on ne se faisait pas une fausse idée du bonheur. Et si simplement le bonheur c'est d'etre à la bonne heure, comme les aiguilles d'une montre qui sont alignées sur le temps. Le tout c'est de savoir par rapport à quoi je dois etre aligné pour laisser passer ce "quelque chose" qui fera que je serai non pas à " la droite du Pére" mais DROIT par rapport au Pére???
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:29

Mar Nov 09, 2010 5:04 pm
Lug a écrit:
Et si le bonheur n'était pas autre chose qu'une addiction intellectuelle et émotionnelle comparable à n'importe quelle toxicomanie, mais genre drogue dure ?... geek
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:31

Mar Nov 09, 2010 5:47 pm
MacFly a écrit:
comment puis je apprécier la beauté de ce qui nous entoure, visible ou invisible si je ne suis pas dans un état d'esprit qui me permettent d'y acceder? Comment trouver ce point d'immobilité si je suis agité par ttes sortes d'émotions négatives?
Quand je me sens heureux, de bonne humeur, plus leger n'est ce pas justement parce qu'il y a moins de résistance en moi et que je peux ressentir, discerner plus de choses?
Suis je vraiment perdu docteur? oh non vite une dose!! Razz
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:31

Mar Nov 09, 2010 6:06 pm
Lug a écrit:

Reste, mon MacFly, que ta définition du bonheur a certes un côté primesautier, mais aussi un tantinet frivole...

Il est difficile d’apprécier la beauté dans l’ignorance, voilà un critère plus important qu’une vague sensation émotionnelle toujours assez indéfinissable, relative et égotique...

Le bonheur est plus un état de béatitude très temporaire (encore un autre critère qui ne manque pas d’éclairer le sujet), et que beaucoup d’inconscient éprouve benoitement, souvent sans raison, souvent, comme tu l’indiques, suivant l’humeur, qui, comme le temps, peut varier pour un oui, pour un non...

La ligne de moindre résistance, notamment pour les occultistes orientaux, est comparable à celle du moindre effort. Il y a moult choses que l’on peut faire selon cette ligne du moindre effort, mais en général elles ne se caractérisent pas par une grande élévation. Lorsque l’on m’interroge pour savoir à quel moment commence la Connaissance, je réponds invariablement lorsque c’est difficile, que ça nécessite beaucoup d’effort et que c’est douloureux au point de n’être accessible que par la Volonté...

Manifestement pas une frivolité bucolique et rêvassière, ne serait-ce parce qu'il conviendra toujours de se demander s'il est possible d'éprouver du bonheur sans se rendre parfaitement insensible aux malheur des autres. Une forme d'atrophie partielle et autistique des sens supérieurs...

L’avantage c’est que personne n’est obligé de ne pas suivre cette ligne de moindre résistance... C’est-y pas beau le libre arbitre ?
Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:20, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:33

Mer Nov 10, 2010 12:11 pm
MacFly a écrit:
Merci Lug pour se recentrage.

Mais je me trompe encore en affirmant qu'il m'est plus facile de tendre la main vers l'autre si je suis heureux?

Concernant le ligne de moindre résistance, ce n'est pas une résistance à l'effort mais au contraire un travail pas toujours évident pour me permettre de perdre toute cette agitation en moi et qui fait barrage. N'est ce pas d'ailleurs ce qu'essaient de faire les alchimistes avec leurs métaux?

Bien sur ma compréhension est limitée et je te remercie pour tes conseils.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 14:36

Mer Nov 10, 2010 5:09 pm
Lug a écrit:
.
.
Sans vouloir faire l’avocat du «diable», quoique je ne rebute jamais a le faire tant il y a de mystères à dévoiler de ce côté de la Force, je vais tenter d’apporter les réponses que m’inspirent tes deux pertinentes questions, mon Mac Fly...Wink
D’abord, je m’interroge sur cette préoccupation d’humeur égotique que tu mets au milieu d’une attention se voulant altruiste...

Est-ce à dire que tu fais passer ce besoin émotionnel avant la préoccupation qui devrait t’interpeller en priorité et qui est, de tendre la main à qui le demande, pas parce que cela te rend heureux, mais parce qu’il en a besoin, et peu importe si cela ne te rend pas heureux. Lui, ce qu’il attend c’est cette main secourable, le bonheur des nantis n’est pas son menu du jour...

Concernant ta deuxième question, qu’il me soit permis de te rappeler que nos alchimistes éprouvent la résistance des métaux pour mieux déterminer le degré de Force qu’ils devront utiliser pour parvenir à leur transmutation. L’action, ici comme ailleurs, détermine la réaction.

Ceci rapporté à l’alchimie spirituelle, mais y en a-t-il d’autres..., nous renseigne sur cette ligne de moindre résistance qui se caractérise par moins de Force et donc moins de Volonté, Faculté éminemment supérieure et Vertueuse. Il est donc peu cohérent et dommageable d’utiliser le nom d’un principe pour lui attribuer les propriétés d’un principe contraire, mon MacFly. La Métaphysique est encore plus rigoureuse et exigeante que la science physique matérialiste. Le moindre manque de justesse dans une réflexion est du même ordre que de laisser dévier un engin spatial d’un degré sur son pas de tir. À l’arrivée cela fera une différence de peut être plusieurs années-lumière, de quoi assurément rater son but...

Pour nourrir ta réflexion, je t’indique ci-après, quelques indications que les Orientaux donnent sur cette ligne de moindre résistance :


- Toutes les sphères plus petites s'étageant vers le bas, à partir de ces sphères majeures, incluent tous les degrés de la manifestation, jusqu'à l'essence élémentale sur l'arc d'involution. Il faut se souvenir que sur le Sentier de l'Involution, c'est l'action de Brahma qui est principalement ressentie, cherchant la ligne de moindre résistance.

- L'aspect matière suit toujours la ligne de moindre résistance et repousse toute tendance aux formations de groupe, tandis que l'Esprit, gouverné par la Loi d'Attraction cherche constamment à se séparer de la matière en attirant une qualité de matière toujours plus adéquate à mesure que se déroule le processus distinguant le réel de l'irréel, et passant d'une illusion à une autre jusqu'à ce que toutes les ressources de la matière soient utilisées.

- Cette Loi d'Économie fait toujours suivre à la matière la ligne de moindre résistance, et elle est la base de l'action séparative de la matière atomique. Elle gouverne la matière, pôle opposé de l'Esprit.

- La ligne de moindre résistance n'est pas la loi de cet aspect. Le pouvoir d'attraction de l'Esprit, dans la construction des formes, et l'adaptation de la forme aux besoins, est le secret de la douleur et de la résistance dans le monde ; la douleur est causée uniquement par la résistance, et c'est une phase nécessaire du processus d'évolution. Cette Loi d'Attraction est la loi qui gouverne l'Esprit, pôle opposé de la matière.

- Le positif peut toujours manipuler le négatif. Quand on suit la voie négative, ou que l'on poursuit la ligne de moindre résistance vis-à-vis de ce qui n'est pas un principe, alors nous avons le mal.

- Le troisième danger qui menace l'étudiant imprudent de la magie est le fait que lorsqu'il manipule à l'aveuglette ces forces et énergies, il a affaire avec ce qui s'apparente à sa propre nature inférieure. Il suit donc la ligne de moindre résistance ; il augmente ces énergies et, ce faisant, accroît leur réponse aux aspects matériels et inférieurs de sa nature. Il le fait aux dépens de sa nature supérieure, retardant son développement et différant son progrès.

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mer 15 Juin - 20:20, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 15:27

Mar Oct 09, 2012 11:30 pm
Sansan a écrit:
Bonjour élève toujours en besoin d'initiation
Puis-je exprimer que la conscience n'est pas en quête de bonheur, mais :
- de structuration
- d'évolution vers ce qui lui est nécessaire
- surtout d'amour : qu'il soit universel, partagé, égotique, ou égocentrique quelque soit le monde auquel elle est confrontée.
Ainsi souvent les hommes utilisent des prétextes destructeurs présentés comme des formes d'amour pour asseoir leur désirs égotiques, dans nos sociétés qui cautionnent ces pratiques en les identifiant et les répertoriant comme une forme d'accession au bonheur.
Peut-on alors parler de quête noble et légitime ?
Aussi j'aime à supposer que le bonheur est une conséquence de la pratique volontaire, régulière de la maîtrise de nos défauts, de nos vices et du respect des lois universelles apprises petit à petit au cours de notre vie et acceptées par notre conscience.
Puis-je considérer le bonheur comme cet instant de plénitude et de béatitude que l'on atteint à des moments de communion avec l'univers et d'autre fois avec les hommes ?
J'ai entendu dire que certains sages même dans les moments les plus difficiles arrivaient à trouver cet instant de bonheur.
J'espère m'être un tantinet approchée de vos éléments de sagesse.
J'attends vos observations. Bien à vous.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum